Quelles sont les surfaces minimales en colocation

Cette vidéo répond à un commentaire qu’on m’a posé dans une précédente vidéo. Je vais te dire quelles sont les surfaces minimales à respecter si tu te lances dans la colocation. Lis cet article pour en savoir plus !

connaître les surfaces minimales pour la colocation

Lien direct sur YouTube : https://youtu.be/M50JrQOi6U8

Les surfaces minimales en colocation

Bienvenue, c’est Belrix du blog my cat is rich. Je suis heureux de te retrouver pour cette nouvelle vidéo. J’ai décidé de la faire suite à un commentaire reçu dans une précédente vidéo sur les colocations. D’ailleurs, je t’invite à la regarder si tu ne l’as pas encore vue.

Tout d’abord, inscris-toi à la chaine YouTube ou à la page Facebook ! Tu ne rateras ainsi plus aucune de mes vidéos. Clique, pour cela, sur le bouton « s’abonner » ou « j’aime ».

Les surfaces minimales en bail collectif et individuel

J’avoue, je ne m’étais pas vraiment renseigné sur les surfaces minimales. J’ai donc fait mes recherches et découvert qu’il y en avait.

En bail collectif, tu dois avoir 16 mètres carrés pour deux personnes. A cela s’ajoute 9 mètres carrés par personne supplémentaire. Pour trois personnes, il faudra donc avoir 25 mètres carrés.

En bail individuel, c’est plus compliqué. Il faut que chaque colocataire dispose de 14 mètres carrés de surface privée et 33 mètres cube de volume. Je ne sais pas comment on calcule ce volume.

Ces faits techniques peuvent bien évidemment changer chaque année et en fonction du Gouvernement.

C’est l’état d’esprit qui compte…

Ce sujet me permet de rebondir sur l’état d’esprit qu’un investisseur doit avoir. En effet, pour réussir en investissement, il faut connaitre la loi et trouver des solutions légales pour passer à l’action. Il ne faut surtout pas abandonner car on a peur d’avoir des problèmes.

Dans le cadre de la surface minimale en colocation, un bailleur qui ne respecterait pas ces règles risque une peine de deux ans d’emprisonnement et de 75 00€ d’amende. Pour éviter cela, tu dois tout simplement trouver une solution légale.

Si tes chambres font moins de 14 mètres carrés, tu penses ne pas pouvoir faire de bail individuel. Tu penses être obligé de faire un bail collectif. Mais tu peux aussi mettre une mention dans ton contrat stipulant que les colocataires acceptaient l’absence de cette règle.

Enfin, tu n’auras pas de problèmes si tu sélectionnes bien tes colocataires. Tu es en position de force, surtout dans les grandes villes. C’est pour cela que j’insiste beaucoup sur les locataires toxiques.

Un investisseur qui réussit ne se met pas de barrières dans ta tête

Cette règle, concernant la surface minimale, m’arrange car elle fait fuir les investisseurs amateurs. Ces personnes auront peur et se diront : « je ne veux pas de problèmes et je fais donc un bail collectif ».

En choisissant un bail collectif, tu mettras un loyer plus bas. Par conséquent, ta rentabilité sera plus basse. Quant à moi, avec mes baux individuels, je peux faire payer plus cher et j’aurai une rentabilité plus forte.

Tu vois que tout est une question d’état d’esprit et de mental. Pour certaines personnes, cette loi est un problème. Pas pour moi ! Car, je la vois comme un challenge que je dois résoudre. Et j’ai trouvé une solution !

Envie de plus de conseils ?

Je t’invite fortement à t’inscrire à mon cursus privé de formation. Pour cela, clique sur le « i » ou sur le lien qui se trouve dans la description YouTube ou sur le post Facebook.

Tu pourras alors récolter une mine d’informations grâce à un cursus de formation qui dure 4 mois. Tu vas apprendre plein de choses. En outre, tu auras accès immédiatement à mon guide « 5 conseils pour débuter en immobilier ».

Je te résume la vidéo

Il y a des surfaces minimales en colocation. Pour un bail collectif, tu dois avoir 16m2 pour deux personnes. Tu dois compter 9 mètres carrés de plus par personne supplémentaire. Pour un bail individuel, il faut 14 mètres carrés privés par locataire et 33 mètres cubes de volume. Mais, ceci n’est pas l’essentiel de cette vidéo ! Toutes ces informations sont techniques et les lois changent sans cesse.

Tu dois retenir que pour réussir en investissement, il ne faut pas se mettre de barrières dans la tête. Il faut voir les contraintes techniques et légales comme des challenges. D’ailleurs, ces challenges vont éloigner ceux qui n’ont pas le courage d’aller plus loin.

Dis-moi ce que tu penses de cette vidéo !

Est-ce que tu ferais un bail collectif ou individuel ? Est-ce que tu penses que le jeu en vaut la chandelle ?

Certains de mes collègues ne veulent pas rechercher un nouveau colocataire, quand quelqu’un s’en va. Ils pensent que les colocataires doivent se gérer eux-mêmes et chercher  leur prochain colocataire. Ils vont alors opter pour un bail collectif même s’ils perdent un peu en rentabilité. Qu’en penses-tu ?

Je te retrouve pour une prochaine vidéo !

Présentation de la vidéo

 

Vous avez aimé cet article ?

Pochette Suivez le chat et devenez indépendant financièrement

TROUVER DES PISTES POUR AMELIORER VOS FINANCES !

Dans ce guide je vous révèle mes conseils pour ne plus être esclave de votre salaire

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *