une salle des fêtes qui déchire

Une salle de fêtes – Est-ce un bon business ?

Créer une salle de réception, j’en ai eu l’idée après avoir organisé mon propre mariage. Après tout c’est un business qui requière peu de personnel et qui est source de revenus passifs. Dans cet article je fais donc l’étude de cas du business des salles de fêtes.

Comment je me suis intéressé aux salles des fêtes ?

Trouver la salle de notre mariage n’a pas été simple. Nous avions 250 à 300 personnes à recevoir dans un cadre si possible romantique avec un budget de 2000 Euros. Nous nous mariions au mois d’Août et lorsque nous avions commencé les recherches presqu’un an avant, toutes les salles réputées étaient déjà réservées. Vous vous rendez compte, 1 an avant, le calendrier des salles était plein pour la période estivale.

Ce qui m’a décidé à m’intéresser à ce business c’est un propriétaire qui nous a fait visiter sa salle… Une grande salle, avec un grand parking, cuisine professionnelle mais en zone industrielle… Celui-ci nous demandait 4000 Euros pour sa salle. Vous avez bien entendu 4 000 Euros. Pour ce prix nous avions, une salle d’une capacité de 400 – 500 personnes.

Une salle de fêtes, une affaire rentable ?

Comme je le dis dans mon article 5 types d’affaires pour devenir riche, pour qu’une affaire soit rentable, il faut qu’elle génère des revenus même quand vous êtes malade, en vacances. Pour résumer, une affaire rentable ne doit pas être conditionnée à votre temps. C’est votre affaire qui travaille pour vous et non l’inverse.

Une salle de fêtes correspond exactement à cette définition. Un investissement de départ pour louer ou acheter la salle. L’aménager avec une cuisine professionnelle, du matériel de sonorisations, des meubles, des tables et des chaises. Un téléphone portable pour prendre les rendez-vous, un peu de marketing pour lancer le business et c’est parti.

En vitesse de croisière vous devrez juste faire visiter la salle de réception, signer les contrats et donner/récupérer les clés. C’est une activité qui ne prend pas beaucoup de temps en vitesse de croisière et qui se délègue facilement.

C’est exactement comme une activité de location saisonnière avec un loyer plus élevé.

Oui mais si c’était tellement rentable tout le monde le ferait.

Bien entendu, quand vous voyez un propriétaire de salles de fêtes en vitesse de croisière, vous pensez comme moi : « Mais ce gars, il ne se fait vraiment pas chier… Il me fait visiter sa salle, rédige le contrat, me fait la remise et la récupération de clés et je le paye cher… »

Mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Pour arriver à ce résultat, ce propriétaire a pris des risques et fait un investissement considérable. Il fait aussi un gros travail pour faire connaitre sa salle. Les débuts ont dû être durs… Avec des moments de doutes.

Pour ouvrir une salle de fêtes il faut faire beaucoup de démarche, convaincre des banques, obtenir des autorisations administratives, répondre à des critères stricts de sécurité, d’accessibilité. Il faut avoir un mental d’acier et minimum 6 mois pour enfin ouvrir sa salle des fêtes, puis 6 mois supplémentaires pour la faire connaitre. Soit une année pour commencer à avoir des revenus passifs.

Pour aller plus loin

Si vous désirez en savoir plus sur la création d’une salle des fêtes, inscrivez à notre cursus de formation gratuite Plus de conseils pour créer votre salle au plus vite.

Cliquez sur l’image suivante pour la récupérer :

une salle des fêtes qui déchire

Découvre comment je peux t'aider !!!!

Je peux t'aider à devenir un investisseur chevronné dans l'immobilier. Si tu es dirigeant d'entreprise, je peux t'aider aussi à faire exploser ton chiffre d'affaires. Découvrez comment en cliquant sur l'image ci dessous

Présentation Audrey Belrose