Ces gars de permiGo vont révolutionner l’industrie de l’auto-école !

Aujourd’hui je vous propose de découvrir mon interview de Serge de permiGo. PermiGo est une auto-école 100% en ligne qui propose des forfaits à moitié prix. Cette vidéo montre comment des jeunes entrepreneurs vont révolutionner toute une industrie, juste en améliorant la manière dont on passe le permis. Regardez plutôt.

Analyse d’un succès annoncé

Plus que la retranscription texte de la vidéo que vous pouvez retrouver sur mon site dédié aux auto-écoles, je souhaiterai vous expliquer pourquoi, selon moi, ces jeunes vont cartonner.

Ils ont amélioré un concept

Comme je le disais dans ma vidéo « Il ne faut pas attendre l’idée innovante pour se lancer », il ne faut pas nécessairement créer un nouveau produit pour lancer son affaire.

Pourquoi ?

Car qui dit nouveau produit, dit nouveau marché et tout le monde n’a pas les moyens marketings d’Apple pour créer un nouveau besoin. Souvenez-vous quand Apple à lancer l’IPAD, la plupart des analystes avaient prédit un échec commercial…

La plupart des personnes qui ont fait fortune, ont juste amélioré un concept qui existait déjà. Par exemple, l’entreprise BIC a lancé des stylos à billes plus pratique que les stylos à encre.

Aussi prenons l’exemple de Google. Ce ne sont pas les premiers à être arrivé sur le marché des moteurs de recherches. Ils l’ont juste simplifié et rendu plus rapide. Même chose pour Facebook, qui a tué MySpace. Et je peux citer plein d’exemple comme Starbuck qui a réinventé la manière de vendre du café.

PermiGo a fait exactement la même chose. Il y avait déjà des plateformes qui proposaient de s’exercer au code en ligne. Ils ont juste poussé le principe en dématérialisant aussi l’inscription et la prise de rendez-vous des heures de conduites.

Ainsi leur concept est facile à expliquer,  les mêmes prestations qu’une auto-école traditionnelle (forfait code, 20h de conduite, présentations à l’examen) mais deux fois moins chères et de chez soi…

Pas besoin de long discours.

En plus, c’est gagnant-gagnant car le client paye moins cher. Grâce au web, ils impactent plus de personnes qu’une  auto-école de quartier. Ils font leur marge sur le volume. Exactement comme un certain Xavier Niel, vous savez le patron qui fait trembler les opérateurs téléphoniques comme Orange…

« On devient millionnaire quand on facilite la vie de millions de personnes »

Ils ont étudié les règles du jeu et se sont adaptés

Chose très importante en business, bien connaître les règles du jeu pour pouvoir s’adapter ou les contourner si besoin.

Par exemple, n’importe qui ne peut pas ouvrir une auto-école. Il faut pour cela obtenir l’agrément de la préfecture. Les règles du jeu sont écrites dans les textes de lois : il faut un local avec une salle de code, des moniteurs agréés et des véhicules à double commande homologués.

Contrairement à leurs concurrents, qui veulent faire changer la législation et qui s’épuisent à passer dans tous les médias, nos amis de PermiGo ont loué un local avec une salle de code, ont embauché un moniteur agréé et loué des véhicules auto-écoles, comme une auto-école classique.

Résultat : ils ont pu obtenir leur agrément préfectoral, et ainsi commencé à faire rentrer du cash… Ce n’est pas le cas des autres.

Ils ont respecté la concurrence

Les fondateurs de PermiGo se positionnent comme gérants d’une auto-école classique avec en plus des services en ligne. Donc, ils se considèrent comme faisant partie de la même famille. Ils ont d’ailleurs rencontrés bons nombres d’auto-écoles avant de lancer, qui les ont bien accueillis.

Les dirigeants des boîtes concurrentes ont adopté une stratégie inverse. Ils sont passés sur tous les médias pour dire que le local d’auto-école ne servait plus à rien. Ils sont partis en guerre contre les gérants d’auto-écoles, essayant de passer en force. Et pour quels résultats : ils n’ont toujours pas le droit d’exercer.

« En business, même si on se pense plus fort, il faut respecter la concurrence »

Ils ont fait l’effort de se former

Les dirigeants de PermiGo ne se sont pas improvisés gérants d’auto-école. Ils ont pris 2 ans pour bien se former, rencontrer pas mal d’auto-écoles. Ils ont assimilé les bases du métier pour obtenir leur agrément. Ils ont appris aussi de leur équipe. Dans l’interview, Serge dit bien qu’il apprend tous les jours. Même si on a la sensation d’avoir une bonne idée, il faut prendre le temps de se former pour apprendre tous les rouages du métier et cela quelque soit le domaine.

Tous les grands gourous de développement personnel le disent : « Il ne faut jamais arrêter d’apprendre » Le monde change, évolue. Il faut sans cesse s’adapter. C’est une question de survie.

« L’apprentissage ne fait que commencer à la sortie des études »

Conclusion

Ici se finit mon analyse. En mettant en œuvre leur idée de la sorte, PermiGo a pu démarrer son activité rapidement. Cela montre encore fois, que plus que l’idée, c’est l’exécution de celle-ci qui fait toute la différence. Si vous avez apprécié cet article, partagez-le sur les réseaux sociaux. Si vous avez des remarques, des commentaires vous pouvez les laisser dans les commentaires, je vous répondrai.

Découvre comment je peux t'aider !!!!

Je peux t'aider à devenir un investisseur chevronné dans l'immobilier. Si tu es dirigeant d'entreprise, je peux t'aider aussi à faire exploser ton chiffre d'affaires. Découvrez comment en cliquant sur l'image ci dessous

Présentation Audrey Belrose