Acheter un parking, est-ce un bon investissement ?

Investir dans une place de parking, dans de nombreux sites internet, vous allez trouver des taux de rendements à faire rêver. Mais investir dans un parking, un garage est-ce toujours aussi rentable ?

Dans cette vidéo, je vous expliquerai comment j’ai eu l’idée d’acheter un parking.

Je vous dirai aussi quelles sont les étapes pour trouver et bien investir dans une place de stationnement ?

Je vous montrerai aussi la particularité de ma place de parking, qui est en fait un éco-parking, en vous emmenant avec moi dans la rue, puis au sol sous de l’immeuble.

Enfin je finirai par les calculs de rentabilité de cette place de parking pour vous donner son rendement net annuel.

Si vous avez des questions ou des idées, n’hésitez pas à me les faire part dans les commentaires. Si vous avez apprécié cette vidéo un petit partage sur les réseaux sociaux serait sympa.

Pour visualiser la vidéo directement sur youtube cliquez sur l’image suivante :

Investir dans une place de parking

Téléchargez mon guide « Débuter en immobilier » !

Couverture 5 conseils pour débuter en immobilier

Retranscription de la vidéo Investir dans un parking

Bonjour, c’est Belrix du blog du chat riche. Bienvenu !
Aujourd’hui je vais aborder le thème de la rentabilité d’une place de parking. Est-ce toujours un bon investissement ?

Je vais vous amener sur le terrain pour voir la situation de mon parking et je vais finir par des calculs de rentabilité pour conclure.

Restez jusqu’au bout car c’est une vidéo qui va faire bouger les choses…

Pourquoi acheter un parking

J’ai eu l’idée d’acheter un parking en 2013. Sur de nombreux sites internet c’était la poule aux œufs d’or. La rentabilité d’un parking pouvait atteindre 8 %, 10 %, pour peu de travail.

En effet, des taux pareils pouvait être atteint avec la location saisonnière mais il fallait beaucoup travailler comme je l’explique dans mon article sur les locations courtes durées. Il faut gérer les contrats, faire la remise des clés, faire le ménage.

Pour les parkings, c’est trouver un locataire et basta. Il ne vous fera pas chier car il a trouvé un cheveux dans la salle de bain (c’est du vécu) ou vous menacer de porter plainte pour publicité mensongère car la plage est à 25 mètres du bungalow de Tartane et non à 20 mètres. De plus les charges sont faibles et les impôts sont peu élevés.
En plus c’est exactement le même processus d’achat quand on achète un parking , qu’un immeuble, donc c’est un super entraînement pour commencer quand on débute.

Oui un bon plan sauf que je n’avais pas prévu certaines charges comme vous le verrez dans la suite de la vidéo lors du calcul de rentabilité.

Comment bien acheter son parking ?

Mais avant, je vais vous raconter comment j’ai acheté mon parking.
J’ai acheté mon parking en 2013 avec les dividendes de ma société Bsoft Team. L’année d’avant j’avais tout placé en bourse, notamment avec mon PEA. Cette année là, je voulais investir sur un autre pilier. C’est là que j’ai eu l’idée du parking. C’était un bon placement, que je pouvais payer cash.
Je me mets à la recherche d’un parking à moins de 7000 Euros sur Lyon. Pas facile.
Je recherche sur les quartiers que je connais bien. Là où je vivais et j’avais justement du mal à trouver une place…

Astuce n°1 : Investir dans des quartiers que l’on connait

Je consulte les sites comme leboncoin, seloger.com et je repère 3 annonces dans les quartiers désirés. Une annonce à Lyon 7ème dans le quartier de Garibaldi. Pour y avoir vécu 2 ans, je tournais au moins 20 minutes pour trouver une place chaque soir. Le quartier est très bien desservi par les transports en commun, il y a une majorité de célibataires ou de jeunes couples mais il faut savoir qu’il y a très peu de places de parkings car la plupart des immeubles sont très anciens. Sauf que la place de parking même si elle était double était proposé à 10 000 Euros, une fortune, même si elle se louait dans les 60, 80 euros, pour moi impossible à rentabiliser.

2ème annonce, le quartier de Monplaisir dans le 8ème arrondissement de Lyon, côté métro Sans soucis. Dans cette zone du quartier, les places sont devenues payantes, ce qui est très intéressant. A l’époque quand j’y habitais, il y avait beaucoup d’étudiants, mais la plupart des immeubles disposent de places de parking en sous-sol. Je repère une annonce où une place est proposée à 7 000 Euros dans le sous-sol d’une résidence estudiantine.
Je passe à l’enquête terrain. L’enquête terrain ce n’est pas concluante car cette zone n’est pas encore payante. De plus il y a des places libres. Enfin, je sais que ce quartier est essentiellement peuplé par des étudiants qui ne sont pas prêts à payer pour une place de parking. J’abandonne.

Astuce n°2 : Toujours faire une enquête terrain

3ème annonce, une place de parking qui est à 150m de mon appartement à Gerland. L’occasion était trop belle. Les annonces sont rares dans ce quartier que je connais très bien. Je sais que le matin, c’est très difficile de trouver une place même si le soir c’est plus facile. C’est essentiellement un quartier de primo accédants de 30 ans, qui commencent à avoir de bonnes voitures. Ces personnes stressent quand ils laissent leur voiture dans la rue. Le seul hic c’est que les places sont gratuites dans le quartier pour le moment. La place est proposée à 7500 Euros. Je prends rendez-vous avec l’agent immobilier qui me fait l’article de cette place. Je découvre que c’est un éco-parking : il y a tout un système hydraulique pour permettre à 2 voitures de stationner sur le même emplacement. Il m’explique que les gens n’achètent pas car il se méfie du système qui est pourtant très commun en Allemagne. Il me dit que je n’aurais aucun mal à le louer et qu’une place de parking comme celle là, fera facilement 8 % de rentabilité. J’avoue que je ne suis pas chaud n’ont plus, mais c’est la seule annonce disponible à proximité de mon appartement. Je fais donc une offre à 7000 Euros qui ne passe pas. Il faut savoir que les promoteurs et les agents ne veulent pas se prendre la tête avec ce genre de bien. Si j’en achetais plusieurs oui, mais une seule place de parking non. Je fais une contre-offre à 7200 Euros qui passe.

Avant de vous donner tous les chiffres pour le calcul de rentabilité, je vais vous emmener voir ce fameux parking et vous faire découvrir le système hydraulique…

(Visite du quartier et démonstration de mon éco-parking Klauss.)

Calcul de rentabilité de ma place de parking !

Nous voilà pour le moment de vérité. Est-ce que mon investissement sera rentable ?

Nous savons qu’il est complètement passif mais est-ce que nous allons atteindre les 8 % annoncés de rentabilité.
Le truc que je ne savais pas c’est que les frais de notaire était majorés pour les petits achats : « Vous savez monsieur, nous avons des frais minimums à appliquer et nous ne pouvons appliquer les 7 % comme un logement ancien. Si vous aviez pris un lot oui mais là 7200 Euros, nous devons appliquer 1300 euros de frais de notaire »
Donc le parking m’est revenu à 8500 Euros et non à 7200 Euros si on compte les frais de notaire.

La gachette d'Audrey Belrose

Astuce n°3: Si vous achetez des parkings, achetez-les par lot car 18 à 20 % de frais de notaire cela très fait mal. De plus, se sera plus facile de négocier les prix.

D’abord les recettes : le parking est loué 50 Euros/mois. Ce sont les tarifs pratiqués dans le quartier et si je voulais que mon parking se loue, surtout que c’est un éco-parking, il m’a fallu m’aligner. Cela nous donne 600 Euros/an.

Maintenant les dépenses :

Nous avons les charges de copropriété soit 37 Euros par trimestre, soit environ 150 Euros/an.
Ensuite il y a la taxe foncière qui s’élève à 79 Euros
Et enfin la taxe d’habitation qu’il me faudra payer puis me faire rembourser : 129 Euros/an si vous aimez faire des démarches. En effet, si votre parking se situe à moins d’un kilomètre de votre habitation vous en êtes redevable.

Astuce n°4 :  Lorsque vous faites l’acquisition d’un parking, assurez-vous qu’il est situé à plus d’un kilomètre de votre résidence principale

Nous tombons à 328 Euros de charges même si j’ai fait une réclamation pour la taxe d’habitation, mais considérons qu’elle ne va pas aboutir.
Il nous reste donc 272 Euros/an. Si nous faisons le calcul du rendement net cela nous donne 272 / 8500 Euros soit 3,2 % de rendement annuel.

On a vu mieux, notamment avec mes actions Orange, ou mes actions Engie (nouveau de GDF Suez). C’est à peine mieux que certaines assurances vie monétaires.

Conclusion

Voilà ici se termine vidéo qui a été un peu longue, mais cela valait la peine.

Comme vous le voyez, je ne hurle pas avec les loups en vous disant que c’est un bon plan d’acheter un parking.

Ne vous attendez à des taux de 8 % comme on vous le promet. Si vous avez des solutions pour m’aidez à augmenter mon taux de rentabilité pouvez vous me le laissez dans les commentaires s’il vous plaît ?

Si vous avez aimé cet article, n’oubliez pas de le partager sur les réseaux sociaux.

Enfin si vous ne connaissiez pas le blog My cat is rich, récupérez ci dessous  mon guide gratuit sur l’immobilier.

Découvre comment je peux t'aider !!!!

Je peux t'aider à devenir un investisseur chevronné dans l'immobilier. Si tu es dirigeant d'entreprise, je peux t'aider aussi à faire exploser ton chiffre d'affaires. Découvrez comment en cliquant sur l'image ci dessous

Présentation Audrey Belrose