Education financière

Education financière : Nos parents ne sont pas à la hauteur

L’éducation financière, la plupart des parents ne nous l’apprennent pas. Pire, ils nous inculquent un mauvais rapport à l’argent comme si l’argent c’était mal, le diable… Soit parce qu’ils reproduisent ce qu’on leur a appris, soit parce qu’ils considèrent que l’argent rend mauvais et corrompt les hommes… Dans cet article que vais démonter que c’est faux et que vos parents ont tort…

Comment j’ai déçu une grande partie de ma famille

Ceux qui connaissent le livre Rich Dad, Poor Dad de Robert Kiyosaki verront de quoi je parle. Pour les autres je vais commencer par vous raconter ma propre expérience : je suis issu d’une famille antillaise de fonctionnaires, plus particulièrement d’une famille d’instituteurs, de professeurs et même de directeurs d’école. Mes grandes tantes étaient institutrices, ma mère a été institutrice, sa plus jeune sœur l’est encore, mon grand oncle directeur d’école et j’en oublie sûrement.

Il faut savoir que quand on est fonctionnaire aux Antilles on touche les 40% de vie cher (cela a peut être changé depuis). Que demande le peuple ? Donc être fonctionnaire aux Antilles c’est le bon plan : on a la sécurité de l’emploi, tout en étant bien payé.

Donc mon avenir était déjà tout tracé… « Mon fils, tu passeras un concours de la fonction publique de la catégorie A, puisque tu as les notes pour… »

Quand j’ai dit à ma mère que je ne voulais pas comme elle, attendre la retraite à partir de 35 ans, elle a cru que je devenais fou…

 « Comment çà mon fils, tu ne veux  pas devenir fonctionnaire ? Mais tu es fou, tu veux travailler dans le privé !!! Oui tu vas toucher peut être plus mais tu n’auras pas la sécurité de l’emploi… »

« Mon fils, un fonctionnaire qui touche 40% de moins que dans le privé, obtient plus facilement un prêt à la banque »

Je l’avais vraiment déçu…

J’avais tout pour réussir selon elle… De bonnes notes, une mention au BAC. Bref le plan se déroulait comme elle avait prévu pour moi. Je travaillais bien, ce qui me permettait de faire des études supérieures poussées et avec çà, je pourrais passer un concours de la fonction publique et intégrer un poste à vie…

Mon avenir était déjà tout tracé

Mon plan de vie était tout tracé :

  1. Travailler bien à l’école
  2. Faire des études supérieures pour trouver un travail bien payé (si possible fonctionnaire)
  3. Trouver une gentille femme à épouser (de préférence martiniquaise et de même niveau social)
  4. L’épouser
  5. Acheter une grande maison
  6. Fonder une famille pour leur donner des petits enfants
  7. Travailler pour rembourser le prêt
  8. Attendre tranquillement la retraite.

Et le meilleur moyen d’y arriver c’était de devenir fonctionnaire. Pourquoi vouloir gagner bien sa vie. En étant fonctionnaire, on gagne bien assez.

Bien souvent les étudiants qui ont une licence, une maîtrise littéraire ou de droit passent plusieurs concours administratifs pour avoir un travail et non par vocation.

Moi je ne voulais pas de cette vie, où le boulot n’est qu’alimentaire et où je devais attendre la retraite pour commencer à vivre.

Ma mère, mes tantes ont eu de la chance : elles sont en bonne santé… Mais combien de personnes n’ont même pas pu profiter de leur retraite. Combien de collègue de mes grandes tantes sont décédés 1 à 2 années après leur retraite…

Et pourtant c’était cette vie que ma mère voulait pour moi

Dès mon plus jeune âge, j’ai entendu ma mère dire tout haut : « Il est temps que j’arrive à la retraite ». Et elle n’était pas la seule. Ses collègues en avaient marre. Elles attendaient toutes la retraite alors qu’elles avaient à peine une quarantaine d’année…

« Les enfants sont devenus terribles, avant ils étaient tellement serviables » ou « On ne peut même pas les punir, car certains parents sont capables de vous agresser »

Mes parents n’ont jamais compris mon rapport à l’argent. Depuis tout petit, j’ai l’âme d’un entrepreneur donc ce plan de vie ne me convenait pas. Ce qui me plait c’est d’avoir des idées et de les réaliser.

Je n’aime pas spécialement l’argent. Pour moi c’est un outil qui permet de faire du bien, autant qu’il peut faire du mal.

Mais ce n’est pas ce que la plupart pense malheureusement…

Les seuls qui donnent une éducation correcte à leurs enfants, c’est les riches eux-mêmes. Les préparant à prendre la relève et exploiter la masse.

Cette façon de penser, nous tire vers le bas et décourage les enfants qui ont l’esprit d’entreprise.

« Pourquoi tu veux monter une boite alors que 4 entreprises sur 5 ne dépassent pas 5 ans. Tu as un bon diplôme, travaille pour l’état ou une grosse boîte »

Alors tout le monde n’a pas l’esprit d’entreprise mais pourquoi rentrer dans ce même moule…

Ce moule qui mène bons nombres de sur-diplômés directement vers Pôle Emploi…

Pour conclure

Alors que pensez-vous de mon point de vue. Je m’attends à choquer plus d’un. Cela va tellement à contre courant de ce que pense la plupart des gens.

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires et à partager cet article sur les réseaux sociaux.

Découvre comment je peux t'aider !!!!

Je peux t'aider à devenir un investisseur chevronné dans l'immobilier. Si tu es dirigeant d'entreprise, je peux t'aider aussi à faire exploser ton chiffre d'affaires. Découvrez comment en cliquant sur l'image ci dessous

Présentation Audrey Belrose