logo b-sport

L’argent facile n’existe pas même avec un site internet

Quand j’ai lancé mon site www.b-sport.fr c’était clairement pour faire de l’argent facile. Les sites de paris en ligne venaient d’être légalisés et je voulais moi aussi récupérer ma part du gâteau. Je vais vous dire pourquoi il ne faut pas s’épuiser à faire cela, pour que vous ne tombiez pas dans ce piège.

La genèse de mon projet de site sportif

En 2010, le gouvernement Français a décidé de légaliser les sites de paris en Ligne. C’était l’effervescence. A la radio, à la télévision, sur internet tout le monde ne parlait que de çà. Plus besoin d’aller sur des sites étrangers pour jouer au poker ou pour parier sur des matchs de football.

Tout le monde voulait donc profiter de cette nouvelle manne financière car nous savions que ces opérateurs qui avaient remporté le précieux agrément allaient devoir recruter le maximum de clients en très peu de temps car tous ne passeront pas la première année…

Ils avaient donc besoin de petits sites de sport qui allaient leur ramener leurs précieux clients, moyennant finance. Et certains rémunéraient grassement…

Un ami avait fait une application Facebook de pronostic Ligue 1, et se goinfrait littéralement.

Pourquoi pas moi ? Ni une, ni deux, je décide de créer un site qui ferait la même chose, avec en plus le championnat de Division d’honneur de la Martinique, celui de la Guadeloupe et la Pro A de basket..

« L’argent facile n’existe pas sinon tout le monde serait riche! »

Le but c’était de créer une communauté qui allait s’abonner au site de paris en ligne auquel j’étais affilié…

Sauf que j’avais oublié que l’argent facile n’existe pas sinon tout le monde serait riche…

Le développement du site

Heureusement que je suis developpeur sinon ce développement aurait pu me coûter cher. Là, j’ai juste perdu 4 week-ends. Pour maximiser mes chances, j’ai décidé d’ajouter aux pronostics, un forum pour que les membres de la communauté puissent avoir des débats passionnés que j’allais devoir modérer…

« Ce site ne pouvait pas échouer !! »

Pour finir, comme j’avais développé un annuaire d’auto-école pour mon site sur la sécurité routière, je décide d’intégrer aussi un annuaire de clubs amateurs où le visiteur pourrait y chercher un club de football, volley, basket ou rugby.

Je pense que comme pour l’annuaire auto-école, les membres se feraient un plaisir d’inscrire leur club de sport. J’y ai quand même inscrit plus de 200 clubs de sports, ce qui m’a couté au moins 3 week-ends.

Enfin, pour viser le public le plus large possible, j’ajoute des jeux en flash de sport…

Ce site ne pouvait pas échouer !!

Le lancement puis le désenchantement

Çà y est 3 mois après avoir commencé le développement, j’achète le nom de domaine et je lance en grande pompe le site. J’invite tous mes potes, mes amis facebook, mes cousins fan de foot, mes collègues… Bref parmi mon entourage, il y a de nombreux passionnés de sport…

Tout le monde est content de mon initiative mais personne ne s’inscrit… A part quelques cousins,  qui s’y sentent obligés…

Je ne me décourage pas et je lance quelques topics polémiques. Je commence mon référencement en faisant quelques échanges de liens avec des forums, des sites spécialisés.

Un mois passe et ma courbe d’audience Analytics reste désespérément plate, à part mon annuaire qui semble décoller pour certaines fiches…

Pire, je suis obligé de fermer les inscriptions car comme j’avais couplé les inscriptions aux membres du forum, des pirates russes ont commencé à faire du spam. Donc en plus de ne pas me rapporter d’argent, cela me bouffait du temps en modération : inacceptable.

6 après le lancement, je décide de mettre de la pub Adsense sur les fiches Annuaire et laisser ce site à l’abandon.

Les raisons de mon échec

Voilà la partie la plus intéressante de cet article, car le but de cet article, ce n’est pas de vous distraire ou que vous me plaignez mais que vous ne reproduisiez pas mes erreurs.

D’abord, j’ai lancé ce business pour des mauvaises raisons. J’ai couru après l’argent facile. Et quand on fait çà, on n’a quasiment aucune chance de réussir.

« L’argent c’est comme mon chat Karaïbe, quand on lui coure après, il se sauve »

Je n’ai fourni aucun contenu de qualité, à part l’annuaire de clubs de sport amateur, et encore c’était vraiment par accident. Le service de pronostics n’offrait rien  par rapport à la concurrence. L’élément de différentiation c’est-à-dire les pronostics sur les Divisions d’Honneur de Martinique et de Guadeloupe n’intéressait personne même pas les antillais…

« Pour gagner il faut offrir un contenu de qualité gratuit sans rien attendre en retour »

En effet, les visiteurs ne vont pas dire : « Tiens, ce gars a besoin de notre argent, cliquons sur sa bannière et inscrivons nous sur le site de paris sportifs auquel il est affilié »

Cela vous faire rire mais le pire c’est ce que j’ai fait…

Si vous lisez mon article c’est pour trouver une information utile pour vous. C’est humain, quand je lis, j’achète un produit, je pense à ma gueule et non pas à l’industriel qui a fabriqué le produit…

Regarder plutôt cette vidéo sur la création de valeur, où j’explique comment j’ai lancé avec un succès, un produit qui apporte de la valeur aux gens.

« Une personne visitera votre site si elle y trouve un intérêt mais sûrement pas pour faire grandir votre business »

Pour conclure

Le but de cet article,  c’est de vous évitez de vous lancer à corps perdu dans un business pour de mauvaises raisons. Si vous lancez un business c’est pour créer de la valeur. L’argent viendra avec la valeur que vous allez créer, que ce soit sur internet ou non.

Si vous voulez me faire part de votre expérience, ou avez besoin de plus précisions, laissez moi un commentaire.

Découvre comment je peux t'aider !!!!

Je peux t'aider à devenir un investisseur chevronné dans l'immobilier. Si tu es dirigeant d'entreprise, je peux t'aider aussi à faire exploser ton chiffre d'affaires. Découvrez comment en cliquant sur l'image ci dessous

Présentation Audrey Belrose